webleads-tracker

Le 26 août 2021, un homme de 51 ans, Roland Iddir, a réussi le pari – un peu fou – qu’il s’était lancé, à savoir parcourir 2500 km à vélo en un mois. Parti de Montluçon, il est arrivé à Quimper après avoir pédalé en moyenne 80 km par jour. Et bien qu’il soit un grand sportif qui pratique la boxe, le crossfit et la course à pied, et un passionné de la petite reine, il ne s’est pas lancé ce défi par hasard. En effet, son objectif était de sensibiliser aux maladies cardiovasculaires. Des maladies qu’il connaît malheureusement bien, car sa sœur et ses deux frères en ont été victimes. Avec ce périple, il souhaitait mieux faire connaître ces pathologies et faire de la prévention puisqu’aujourd’hui, on sait que 80% des décès liés à ces maladies peuvent être évités en ayant une bonne hygiène de vie.

Un défi relevé haut la main par ce passionné de cyclisme

Roland Iddir s’est donné 31 jours au maximum pour aller de Montluçon à Quimper à vélo. Un parcours représentant 2500 km. Pendant presqu’un mois, il a pédalé et est finalement arrivé le 26 août. Au cours de son « Grand Parcours du Cœur de France 2021 », il a été chaleureusement accueilli dans plusieurs villes, notamment à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et à Clermont-l’Hérault (Hérault). Soutenu par le Club Cœur et Santé de Montluçon Val-de-Cher, l’association de cardiologie d’Auvergne et le Conseil Général d’Auvergne-Rhône-Alpes, et parrainé par la Fédération Française de Cardiologie, il a sillonné les voies cyclables et piétonnières de France, traversé plusieurs départements et régions pour porter son message et témoigner. Il était seulement suivi par son frère en camping-car, pour le soutien logistique (repas, couchage notamment) et roulait avec un vélo « classique », à savoir sans assistance électrique.

Un challenge sportif réalisé pour une bonne cause

Le moins que l’on puisse dire est qu’il en faut du courage pour parcourir 2500 km en moins de 31 jours ! Bien entraîné et surtout très motivé, Roland Iddir est allé jusqu’au bout, a repoussé ses limites comme il le souhaitait et a franchi l’étape finale de son périple le 26 août 2021. Avec ce challenge, qui requiert une grande force physique et mentale, il voulait soutenir toutes les personnes malades, qui se battent au quotidien. Pour lui, c’était aussi l’occasion de contribuer, d’une manière qui lui ressemble, à la lutte contre les maladies cardiovasculaires qui rappelons-le, sont responsables de plus de 140 000 décès chaque année.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés