webleads-tracker

Comme nous l’avions évoqué dans un précédent article en août dernier, la dépression pourrait entraîner des problèmes cardiaques chez les adultes. Mais qu’en est-il chez les adolescents ? Quels sont ses effets et ceux de l’anxiété sur leur cœur, leur santé ? Selon une récente étude, ils seraient aussi négatifs. En effet, des chercheurs de l’Université d’Örebro, en Suède, ont travaillé sur ce sujet et ont profité du congrès 2020 de la Société européenne de cardiologie pour présenter les résultats de leurs recherches. D’après eux, les ados dépressifs et anxieux sont soumis à un risque plus élevé que les autres de souffrir d’une crise cardiaque à l’âge adulte. Dès lors, ils invitent les parents à faire preuve de vigilance afin de déceler des signes de stress, d’anxiété, de dépression et pouvoir y remédier, en adoptant notamment un mode de vie plus sain.

Un risque de crise cardiaque plus élevé chez les anciens ados anxieux, dépressifs

Dans le cadre de leur étude, les chercheurs de l’Université d’Örebro ont étudié le lien entre la dépression à l’adolescence et le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires à l’âge adulte. Pour cela, ils ont examiné les dossiers médicaux de 238 013 hommes nés entre 1952 et 1956. Ces individus avaient passé des examens approfondis à l’adolescence afin d’évaluer leur aptitude au service militaire obligatoire et ont bénéficié d’un suivi jusqu’à l’âge de 58 ans. Les chercheurs avaient donc en main des données très précises sur leurs conditions médicales, psychiques et psychiatriques.
Et sur ces 238 013 hommes, 34 503 souffraient d’un trouble mental non psychotique, anxiété ou dépression par exemple, lors de leur inscription au service militaire. En étudiant les dossiers de santé de ces 34 503 hommes, les scientifiques ont constaté que les quinquagénaires dont les troubles mentaux à l’adolescence ont été reconnus, avaient plus de troubles cardiaques à l’âge adulte que les autres. Ils ont évalué que le risque de faire une crise cardiaque était d’environ 20% plus élevé chez les adultes ayant des antécédents de dépression, d’anxiété à l’adolescence.

Apprendre à gérer son anxiété pour préserver son cœur et sa santé

Selon les chercheurs, ce lien entre l’anxiété, la dépression chez les adolescents et le risque de crise cardiaque s’expliquerait par le stress provoqué par ces troubles mentaux non psychotiques.
Mais ce n’est pas la seule explication. Ces troubles se traduisent également souvent par une moins bonne condition physique et une tendance aux comportements addictifs, de dépendance, tels l’usage de drogues, la consommation d’alcool et le tabagisme. Autant de facteurs qui augmentent le risque d’avoir une crise cardiaque. Et quand ils sont réunis, ce risque est encore plus accru. C’est pourquoi ils rappellent qu’il est indispensable de veiller au bien-être des adolescents pour qu’ils aient une bonne condition physique. Il est également important de les aider à faire face au stress pour qu’ils apprennent à le gérer. Mais les parents ne sont pas les seuls concernés. Les professionnels de santé le sont aussi car ils sont en mesure de détecter si un adolescent est dépressif, anxieux et de l’aider à aller mieux.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés