webleads-tracker

Depuis quelques mois, dans le Cher, le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) se sert d’un nouvel outil pour porter secours aux personnes victimes d’un arrêt cardiaque. Il s’agit de l’application Staying Alive. Nous avions déjà évoqué cette dernière dans un précédent article car dans les Hautes-Alpes, les pompiers l’ont également adoptée. Gratuite, elle recense les défibrillateurs et permet aux citoyens le souhaitant de devenir des « bons samaritains ». Et dans le Cher, les pompiers ont décidé à leur tour de l’utiliser pour améliorer le taux de survie après un arrêt cardiaque. Ils ont même lancé un appel afin d’inciter les habitants du département à la télécharger et à s’y inscrire.

« Staying Alive », une application utilisée par les pompiers depuis le 1er novembre 

Dans le Cher, les pompiers interviennent en moyenne en moins de 20 minutes sur presque l’intégralité du département, soit 95%. Un délai rapide mais qui est encore trop long pour prendre en charge un arrêt cardiaque, où chaque seconde compte. Pour réduire ce délai et porter les premiers secours plus rapidement à une victime, ils ont choisi d’utiliser Staying Alive. Grâce à cet outil, ils peuvent désormais localiser les personnes inscrites, les « bons samaritains », puis les alerter afin qu’elles puissent intervenir, si elles le peuvent bien sûr, pour réaliser un massage cardiaque avant leur arrivée. Mi-janvier, cette application avait déjà été déclenchée 6 fois. Pour le SDIS 18, elle est « très utile notamment dans les zones rurales où les délais d’intervention sont plus longs. On a ainsi des chances démultipliées de sauver la victime ».

Comment faire pour rejoindre les bénévoles ?

Si vous vivez dans le département du Cher et si vous avez envie d’aider les soldats du feu, vous pouvez vous inscrire sur l’application Staying Alive. Outre la localisation des défibrillateurs, elle propose des tutoriels sur les gestes qui sauvent et le message cardiaque, dont des vidéos et des schémas. Si vous savez réaliser les gestes des premiers secours, vous pouvez vous enregistrer en tant que « bon samaritain ». Pour cela, plusieurs informations sont demandées dont les nom, prénom, date de naissance. Vous devez également renseigner si vous avez suivi une formation et si vous avez des compétences. Néanmoins, si vous n’avez jamais été formé, vous pouvez tout de même vous inscrire puisque l’utilisation d’un défibrillateur ne nécessite aucune formation. Alors si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de Staying Alive ou auprès du SDIS 18 !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés