webleads-tracker

En cas d’arrêt cardiaque, on le répète assez souvent, une intervention rapide permet d’augmenter les chances de survie. C’est pourquoi il est important de se former aux premiers secours et d’améliorer la prise en charge des patients. Et pour cela, des scientifiques de l’EnVa, de l’université de Paris Est Créteil, de l’Inserm et de l’Institut Mondor ont mené des recherches durant 15 années, qui leur ont permis de développer une méthode révolutionnaire. Cette dernière repose sur les bienfaits du froid et la ventilation liquide. Elle consiste à refroidir le corps d’un patient afin de réduire les séquelles liées à son arrêt cardiaque.

Une technique mise au point par des scientifiques

Les résultats de ces recherches ont été publiés dans le journal EBioMedicine. Pendant 15 ans, les équipes de chercheurs ont travaillé sur une technologie pour traiter les maladies critiques en réanimation, tels les arrêts cardiaques. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est innovante et qu’elle est différente des autres méthodes déjà développées. Pour faire simple, on fait respirer à un patient inconscient du liquide froid, qui refroidit rapidement son corps tout en assurant l’apport en oxygène. Ainsi, la température corporelle diminue pour atteindre 32°C, soit un état d’hypothermie. Et ce froid, en réduisant la circulation sanguine et les besoins du corps, limite le risque de séquelles neurologiques et cardiaques par exemple.

S’appuyer sur les vertus du froid pour diminuer les conséquences d’un arrêt cardiaque

Les travaux de ces scientifiques ne sont pas restés à l’état de recherches. Une start-up, Orixha, les a repris pour mettre au point des prototypes. Après avoir déposé des brevets, des tests ont été réalisés. Et en juin dernier, une licence sur l’utilisation de cette méthode révolutionnaire a été signée entre cette start-up et une autre société. En attendant, grâce à ces chercheurs, on se rend compte des nombreux bienfaits du froid. On savait déjà qu’il possède notamment une action antidouleur, qu’il aide à éliminer les toxines et qu’il stimule le système immunitaire. Et désormais, on sait également qu’il peut réduire les séquelles d’une crise cardiaque.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés