webleads-tracker

Récemment, un Australien de 59 ans, Alistair Blake, a vécu une expérience assez exceptionnelle. Alors qu’il séjournait avec sa femme dans une maison en bord de mer, près de Melbourne, en Australie, cet homme a été victime d’un arrêt cardiaque en pleine nuit. Son épouse a pris conscience de son état car elle a constaté que les ronflements de son mari étaient plus forts que d’habitude. Aussitôt, elle a appelé le Samu et a commencé à lui prodiguer les gestes des premiers secours. Une fois sur place, les médecins ont pris le relai mais leur tentative de réanimation a été vaine. Ils le déclarent donc mort, quand 1h30 plus tard, son cœur se remet à battre à la grande surprise des professionnels de santé.

Un patient déclaré mort par les médecins

Après avoir pris Alistair Blake en charge, les secours ont tenté de le réanimer pendant longtemps … mais sans succès. C’est pour cela que son décès a été déclaré. Or, de manière très soudaine, après 90 minutes de mort clinique, le patient est « revenu à la vie », c’est-à-dire que son cœur s’est remis à battre alors que les médecins n’y croyaient plus. Pensant qu’il allait souffrir de séquelles, et de dommages irréversibles notamment, il a été placé en soins intensifs pendant 4 jours. Cela lui a permis de se reposer et de sortir de l’hôpital … en pleine forme. Une fois encore, il a étonné les médecins car il n’a gardé aucune séquelle de cet incident.

Un véritable miracle qui a surpris le corps médical

Normalement, après une mort clinique, les patients ont des séquelles car il est difficile pour l’organisme de se rétablir complètement. Mais il faut croire que cet Australien de 59 ans n’est pas un homme « normal » car lui n’en a aucune. Pour les médecins, c’est assez impressionnant. En fait, le seul changement pour Alistair Blake est qu’il porte désormais un stimulateur cardiaque (un pacemaker). De même, il entend bien profiter de la vie car « chaque jour est un bonus », comme il l’a déclaré dans les médias. Quant aux médecins ayant assisté à cette scène, ils ont décidé de le surnommer Lazare … une référence qui prend tout son sens dans le cas présent !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés