webleads-tracker

Et si, un simple geste comme le brossage des dents, pouvait aider à réduire le risque d’insuffisance cardiaque ? C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Séoul. En effet, ces derniers ont mis en avant un lien entre l’hygiène buccale et les problèmes cardiaques. Pour cela, ils ont suivi plus de 161 000 personnes, âgées de 40 à 79 ans, sans antécédents de fibrillation auriculaire ou d’insuffisance cardiaque. Cette analyse a duré 10 années et au terme de ce délai, ils ont pu constater qu’un brossage des dents 3 fois par jour avait des effets positifs sur la santé cardiaque des participants.

Un geste réduisant le risque de fibrillation auriculaire et d’insuffisance cardiaque

Se brosser les dents est une mesure d’hygiène élémentaire, que l’on apprend à faire plusieurs fois par jour dès le plus jeune âge. Or, en grandissant, certaines personnes la négligent. Pourtant, elle procure de nombreux avantages, comme nous l’indique l’étude de l’université de Séoul, en Corée du Sud, la Ewha Womans University. Pendant leurs recherches, les chercheurs ont soumis les personnes suivies à des examens médicaux afin de recueillir des informations liées à leur santé, à leur mode de vie. Et durant les 10 ans de l’étude, 3% des participants ont développé une fibrillation auriculaire et 4,9% ont été victimes d’insuffisance cardiaque. En étudiant les données à leur disposition, les chercheurs ont pu établir que le brossage des dents diminue le risque d’insuffisance cardiaque de 12% et de fibrillation auriculaire de 10%. A partir de ces résultats, ils ont émis l’hypothèse que ce geste d’hygiène réduisait la prolifération des bactéries vivant dans l’espace situé entre les dents et les gencives, en les empêchant de migrer dans la circulation sanguine. Ainsi, à terme, cela évite une inflammation des artères.

Prendre soin de sa bouche et de ses dents pour garder un cœur en bonne santé

Malgré les résultats de leur étude, les chercheurs sont prudents et précisent qu’il est encore un peu tôt pour faire du brossage des dents une recommandation en matière de prévention de l’insuffisance cardiaque et de la fibrillation auriculaire. D’autres études doivent être réalisées afin de « définir des stratégies d’importance pour la santé publique ». Cependant, rappelons que ces recherches de l’université de Séoul confirment les résultats d’études précédentes ayant démontré le lien entre une mauvaise hygiène bucco-dentaire et une insuffisance cardiaque. Alors, si un geste aussi facile à réaliser et à la portée de tous peut aider à préserver son cœur, autant le faire !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés