webleads-tracker

Les gestes qui sauvent sont au programme de l’été de la caserne de Grandcamp-Maisy dans le Calvados. En effet, jusqu’à la fin du mois d’août 2022, les pompiers organisent chaque dimanche, en fin d’après-midi, des séances de sensibilisation aux premiers secours. Accessibles à tous les volontaires âgés de 10 ans au minimum, aux habitants de la commune et aux vacanciers, elles sont gratuites et permettent de découvrir les gestes de base pour sauver des vies. Mêlant théorie et pratique, elles se déroulent dans la caserne, où une visite des lieux est prévue avant de commencer l’initiation, et sont animées par 4 sapeurs-pompiers.

Des séances ouvertes à tous à partir de 10 ans

Depuis le début de l’été, le dimanche de 10h à 18h, la caserne de Grandcamp-Maisy accueillent les petits et grands qui souhaitent être initiés au secourisme. Chaque séance peut recevoir un groupe de 20 personnes – les mineurs doivent être accompagnés d’un adulte pour participer – et compte 5 ateliers. Le 17 juillet, une journée portes ouvertes était également au programme pour faire connaître la caserne et le travail des pompiers. Cette opération, qui n’est pas une première pour eux, connaît chaque année un certain succès puisque, comme l’a indiqué l’adjudant Aurélien Raguenet au journal La Renaissance, en 4 ans ils ont « reçu plus de 600 personnes ». Et parmi ces 600 participants, 20% étaient des habitants de la commune et les autres, des vacanciers. Preuve en est que, même en vacances, on peut trouver du temps pour suivre une séance de sensibilisation aux premiers secours.

Un créneau de 2h chaque dimanche pour découvrir les gestes qui sauvent

Lors de ces initiations, plusieurs gestes sont évoqués dont la position latérale de sécurité, l’appel d’urgence, l’utilisation du défibrillateur et la réalisation d’un massage cardiaque. Des gestes de base, mais qui font la différence face à une situation d’urgence. Et les pompiers de la caserne de Grandcamp-Maisy ne comptent pas s’arrêter à ces sessions estivales. Ainsi, elles se poursuivront en septembre, mais à un rythme réduit : un dimanche par mois. Les pompiers envisagent également de mettre en place des formations PSC1, qui seraient encadrées par un formateur secouriste, si des personnes sont intéressées. En attendant, chaque dimanche à 18h, ils sont à la caserne pour accueillir les nouveaux participants.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés