webleads-tracker

Il y a deux ans était créée l’Ecole de Sauvetage et de Secourisme du Cercle des Nageurs de la Région de Basse-Terre (le CNRBT) en Guadeloupe. Comptant 35 sauveteurs secouristes âgés de 14 ans à plus de 50 ans, elle fonctionnait de manière assez isolée. Au départ, elle n’était active que le mercredi et le samedi après-midi en mer, pendant 2 h. Puis, deux nouvelles séances ont été mises en place le lundi et le jeudi. Mais ce n’était pas suffisant et surtout, le mode de fonctionnement n’était plus adapté. C’est pourquoi, le 14 avril 2021, l’Ecole est devenue un Centre Départemental de Sauvetage et de Secourisme de la Guadeloupe. Un projet encouragé par plusieurs acteurs dont l’Etat et la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme (FFSS).

Le 14 avril 2021, une date importante pour les secouristes guadeloupéens

Cette date du 14 avril marque donc un tournant dans le Sauvetage et le Secourisme en Guadeloupe. Désormais, Basse-Terre dispose d’un Centre Départemental qui devient le lieu de référence pour l’organisation des stages, des formations, des entraînements …etc. La création de cette structure permet donc de regrouper les activités des l’Ecole et des associations du département agréées Sécurité Civile et affiliées à la FFSS. Désormais, ces organismes travailleront ensemble, en étroite collaboration pour insuffler une nouvelle dynamique sur le territoire. Leur travail a d’ailleurs été salué ce jour-là par le Directeur du Cabinet du Préfet, qui s’est déplacé à la plage de Rivière Sens où les dirigeants des différents organismes étaient rassemblés.

Créer un centre pour mieux former et intervenir sur le territoire

L’objectif de ce Centre est donc de coordonner les activités d’animation, de sensibilisation et de vulgarisation du sauvetage et du secourisme en Guadeloupe. Mais aussi, de créer une nouvelle dynamique afin qu’au cours des prochaines années, d’autres centres se développent, comme ce fût le cas à Rivière Sens. Avec ce Centre, les sauveteurs secouristes vont bénéficier d’équipements et d’infrastructures d’accueil adaptés à leurs besoins et leur permettant de travailler dans des conditions de sécurité en adéquation avec leurs pratiques. Et parmi les bases nautiques qui vont accueillir les sauveteurs secouristes, qui pourront initier les familles aux premiers secours, il y a celle de Gourbeyre.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés