webleads-tracker

On ne le sait pas forcément mais une crise cardiaque ne se manifeste pas de la même manière chez une femme et chez un homme. Or, comme nous connaissons mal les symptômes chez les dames, l’infarctus est souvent identifié trop tard et les premiers secours appropriés ne sont pas apportés aux victimes. En effet, si on ne sait pas qu’une femme fait une crise cardiaque, on ne pense pas à la défibrillation et quand les secours interviennent, de précieuses minutes ont été perdues. C’est pourquoi il est important de connaître ces signes car n’oublions pas que toutes les générations sont touchées, les quadragénaires comme les sexagénaires et les septuagénaires par exemple.

Quels sont les signes les plus courants chez les femmes ?

L’infarctus est plus difficile à détecter chez les femmes et parfois, mal diagnostiqué car les symptômes diffèrent par rapport aux hommes. Cependant, elles sont plus vulnérables et plusieurs études ont prouvé qu’elles pouvaient présenter les premiers signes de détresse cardiaque un mois avant qu’elle ne survienne. Dès lors, plus tôt on les identifie, plus tôt on peut apporter les soins nécessaires et éviter de graves conséquences. D’où l’intérêt de savoir quels sont les symptômes les plus fréquents. Parmi eux, il y a une sensation de grande fatigue, un essoufflement récurrent, la perte d’appétit, des douleurs à l’abdomen, des brûlures d’estomac accompagnées de douleurs dans le bras gauche, l’apparition de symptômes grippaux et les brûlures thoraciques. Il existe aussi des facteurs aggravants tels que le tabagisme, le diabète, l’obésité, l’hypertension et l’inactivité physique. Des soucis que l’on juge souvent anodins mais qu’il ne faut pas négliger car leurs conséquences peuvent être dramatiques.

Les gestes qui sauvent

En cas d’arrêt cardiaque ou de crise cardiaque (qu’on appelle aussi infarctus du myocarde), il est nécessaire d’appliquer un choc électrique externe pour relancer le cœur de la victime. Si vous vous trouvez en compagnie d’une femme qui en est victime, ou si elle est proche de vous, vous devez donc réagir immédiatement et appeler les secours. Ensuite, en attendant leur arrivée, commencez le massage cardiaque puis, procédez au choc électrique grâce au DAE (Défibrillateur Automatisé Externe) si vous en trouvez un à proximité, bien évidemment. Quand ce dispositif est accessible à tous, il est automatique et simple d’utilisation puisqu’il suffit de suivre les consignes. Alors surtout, n’hésitez pas à vous en servir !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés