webleads-tracker

crédit image : bfmtv

Il y a quelques semaines, sur notre blog, nous évoquions la proposition de loi de deux députés La République en Marche ! prévoyant la création d’un statut de « citoyen sauveteur » et une plus grande sensibilisation des Français aux gestes qui sauvent. Un projet qui a reçu le soutien d’une ancienne star du football et aujourd’hui, de la télévision : David Ginola. En effet, il a décidé de s’associer aux deux députés et de soutenir leur combat, qui est cher à ses yeux, puisqu’il a été victime d’un arrêt cardiaque en 2016 lors d’un match de football entre copains. Et s’il est aujourd’hui en vie, c’est grâce aux premiers secours prodigués par un de ses amis, Frédéric Mendy.

Un « miraculé » engagé en faveur de la généralisation des formations aux premiers secours

Le 19 mai 2016, David Ginola et sa bande de copains jouent au foot sur un terrain de Mandelieu. Tout se passe bien, dans une bonne ambiance, quand subitement, l’ancien joueur du PSG s’écroule « sans douleur, sans rien », comme il l’expliquait au journal Le Parisien dans une interview. Sur le moment, ses amis ont pensé à une blague jusqu’à ce qu’ils le voient changer de couleur. Heureusement, l’un d’entre eux, Frédéric Mendy, a eu le bon réflexe et a immédiatement commencé à le masser. Le massage cardiaque dure 9 minutes, le temps que les secours arrivent sur place et utilisent un défibrillateur. Ensuite, il est pris en charge à l’hôpital où il subit un quadruple pontage coronarien, sombre dans le coma et se réveille sans séquelle, ce qu’il doit à la chaîne de survie. Depuis ce jour, il s’engage en faveur de la formation de tous aux gestes qui sauvent. Comme il le rappelle, « la mort subite est la deuxième cause de mortalité dans le monde, mais on peut l’éviter ! A l’école, dans les familles, au travail, tout le monde devrait être formé aux gestes qui sauvent. ». D’autant que cette formation de quelques heures est accessible aux petits et aux grands.

Un retard que l’on peut (et que l’on doit) absolument rattraper !

David Ginola se présente aujourd’hui comme un miraculé et s’appuie sur sa propre expérience pour sensibiliser les citoyens aux premiers secours. De même, il pointe du doigt le retard de la France en matière de formation aux gestes qui sauvent, par rapport à la majorité des autres pays européens. Selon lui, il est indispensable que la France rattrape son retard « coûte que coûte » et cela passe par des décisions politiques et des lois. Il trouve également qu’il n’est pas normal qu’un Français ne sache pas réaliser un massage cardiaque. Espérons que son message sera entendu – ainsi que celui des deux députés de LREM – tant par les politiciens que par les citoyens !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés