webleads-tracker

A Rennes, le samedi 22 octobre 2022 était consacré à l’initiation aux gestes qui sauvent. En effet, pendant toute la journée, des ateliers en lien avec les premiers secours étaient proposés aux habitants afin de leur apprendre les bons réflexes à adopter face à une situation d’urgence. Animés par différents intervenants, dont le SAMU, les sapeurs-pompiers du SDIS 35 et des associations de secourisme, ils s’adressaient à un large public, aux adultes comme aux enfants. De même, cet événement était gratuit et avait pour objectif de rappeler que l’on peut tous sauver une vie en adoptant des gestes simples en attendant l’arrivée des secouristes.

Des stands installés dans différents quartiers de la ville

Ayant pour vocation de toucher le plus de monde possible, ces animations se déroulaient dans des endroits stratégiques de Rennes : des lieux très fréquentés dont la place de la Mairie et un centre commercial. Accessibles aux petits et grands, elles mêlaient théorie et pratique. Ainsi, le 22 octobre dernier, les habitants pouvaient participer à des ateliers d’initiation et des démonstrations pour savoir réagir en cas de situation d’urgence, s’informer sur l’utilisation d’un défibrillateur et les lieux en étant équipés dans la ville. Des stands d’information et de prévention sur les pathologies cardiaques étaient également au programme et abordaient plusieurs thèmes tels que l’alimentation, la prise de tension et l’expérience « je teste mon cœur ». Des animations gratuites, qui ont mobilisé de nombreux acteurs, bénévoles et professionnels, de 10h à 18h.

Une journée pour sensibiliser la population dès le plus jeune âge

Les stands, ateliers et démonstrations étaient prévus pour toutes les tranches d’âge puisque les gestes qui sauvent peuvent être appris dès l’enfance. Bien sûr, comme l’expliquait le capitaine Lionel Gogdet du SDIS 35 à France Bleu, il est possible d’initier les enfants à condition « d’utiliser les bons mots et d’être moins technique ». Et les sensibiliser est important car « ce sont les adultes de demain ». Parmi les informations que l’on peut leur expliquer et qu’ils retiennent bien, il y a les numéros d’urgence. Quant aux plus âgés, les ateliers permettaient notamment d’apprendre à faire un massage cardiaque et à utiliser un défibrillateur.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés