webleads-tracker

Fin juillet, à Plévenon, dans les Côtes-d’Armor, des membres de l’Association des plaisanciers du port Saint-Géran ont été sensibilisés aux premiers secours. Animée par un sauveteur de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer), cette session a duré une matinée et avait pour objectif de présenter aux participants quelques gestes qui sauvent afin qu’ils soient aptes à les réaliser si nécessaire. Associant théorie et pratique, cette sensibilisation a permis de montrer aux plaisanciers qu’ils peuvent sauver des vies et ainsi, devenir des acteurs de la chaîne des secours. Et en mer, où il n’y a pas de service d’urgence à proximité, cela s’avère indispensable.

Une matinée pour apprendre les gestes de base

Ce matin-là, ils étaient une douzaine de plaisanciers à assister à cette séance de sensibilisation organisée à Plévenon par la SNSM et l’Association des plaisanciers du port Saint-Géran. Habitués à la navigation et conscients des risques, des accidents auxquels ils peuvent être confrontés en pleine mer, ils avaient tous très envie de découvrir les premiers secours. D’autant que ces gestes sont aussi utiles sur terre que sur l’eau. Cependant, lorsqu’ils naviguent, ils sont loin des services d’urgence tels que les pompiers et le SAMU. Si un arrêt cardiaque survient alors qu’ils sont en mer par exemple, il faut qu’ils puissent prodiguer les premiers secours à une victime afin d’augmenter ses chances de survie. D’où l’intérêt de connaître les gestes qui sauvent de base, dont le massage cardiaque et l’utilisation d’un défibrillateur.

Savoir porter secours à une victime en pleine mer

Avec cette sensibilisation estivale, la SNSM souhaitait apprendre aux plaisanciers à pratiquer les premiers secours en cas de malaise, d’accident. Enchantés par cette session, ils ont été attentifs et sont tous repartis avec une attestation. Par la suite, ils peuvent, comme leur a indiqué le formateur, suivre une formation au secourisme avec davantage de pratique. Et cette première séance n’est pas la seule prévue par l’Association. Une seconde aura lieu le 10 août pour que tous les membres intéressés puissent découvrir les gestes qui sauvent. Le programme sera le même avec, notamment, l’entraînement au massage cardiaque sur un mannequin et la prise en main du défibrillateur.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés