webleads-tracker

Il y a un mois, deux jeunes frères ont faire preuve d’un grand courage. En effet, le 10 novembre dernier, ils passaient la nuit chez leur mamie à Saskatoon, au Canada. La soirée se passait bien, ils avaient regardé tous ensemble un film. Mais à un moment, les enfants ont constaté que la situation n’était pas normale. Leur grand-mère était effondrée sur le canapé, ne bougeait plus et ne répondait pas. Immédiatement, les deux frères, âgés de 7 et 10 ans, ont réagi comme il fallait et grâce aux gestes des premiers secours, appris avec leur maman, ils ont pu sauver la vie de leur mamie.

Deux frères très courageux qui ont très bien réagi

Lors de cette soirée, Kian et Grayson Wu ont vraiment fait preuve d’un grand courage. S’ils n’avaient pas réagi aussi vite, leur mamie de 62 ans aurait pu décéder des suites d’un arrêt cardiaque. Mais heureusement, quelques jours auparavant, la maman des deux garçons – qui est infirmière – leur avait appris les gestes des premiers secours. Ainsi, ce soir-là, ils ont su ce qu’ils devaient faire. Ils ont donc d’abord essayé d’appeler leurs parents, puis, comme ils ne répondaient pas, ils ont contacté le 911 (le numéro nord-américain d’appel des urgences). Ensuite, ils ont mis leur mamie à terre et ont commencé à réaliser un massage cardiaque tout en étant guidés au téléphone par un urgentiste.

Enseigner les gestes des premiers secours à ses enfants, une bonne initiative

Malgré leur jeune âge, 7 et 10 ans, les deux petits canadiens ont su réagir comme il fallait, sans paniquer. Pendant que l’un d’eux – l’aîné – commençait les compressions, le second réalisait le bouche-à-bouche. Cela a duré 10 minutes, le temps que les secours arrivent sur place. Et après 4 défibrillations, la mamie était de retour. Aujourd’hui saine et sauve, elle ne se souvient de rien mais précise que ses petits-enfants « ont été incroyables ». De leur côté, les deux frères n’ont pas conscience de leur courage. L’aîné a juste révélé avoir eu peur de « casser sa grand-mère ».
En tout cas, cette histoire prouve, une nouvelle fois, que les enfants sont parfaitement capables d’apprendre les gestes qui sauvent et de savoir réagir quand c’est nécessaire. D’autant que si les parents ne peuvent pas les enseigner à leur progéniture, il existe des formations aux premiers secours adaptées aux plus jeunes.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés