webleads-tracker

En France, les maladies cardiovasculaires et accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont la 2ème cause de mortalité. Et si pendant longtemps, elles touchaient surtout les hommes, depuis quelques années, les médecins notent une hausse de ces pathologies chez les femmes. Ces dernières sont notamment touchées par l’hypertension artérielle, et des troubles du rythme cardiaque. Or, ces maladies ne sont pas toujours faciles à détecter car les symptômes ne sont pas les mêmes chez les hommes et chez les femmes. En revanche, les facteurs de risque eux, sont similaires et peuvent, pour la plupart, être évités en ayant quelques bons réflexes au quotidien.

Des pathologies en hausse chez les femmes

Si les femmes sont de plus en plus concernées par les maladies cardiovasculaires, c’est en partie, à cause du stress. En effet, au cours des décennies, leur mode de vie a évolué. Aujourd’hui, elles sont très nombreuses à travailler et s’occuper en même temps de leur maison, de leurs enfants. Un rythme qui augmente la sédentarité. Sans oublier qu’elles fument davantage. Et si l’hypertension artérielle touchent en moyenne les femmes vers la soixantaine, les troubles du rythme cardiaque apparaissent généralement plus tôt, à partir de 40 ans. Et contrairement aux hommes, les signes de ces pathologies se traduisent rarement par une sensation d’oppression dans la poitrine. Parmi les symptômes les plus courants chez les femmes, on retrouve des brûlures digestives et des douleurs dans le dos. Or, ces signes sont minimisés par les femmes concernées, qui tardent donc à prendre rendez-vous avec un médecin ou un spécialiste.

Adopter une bonne hygiène de vie pour réduire les facteurs de risque

Chez les femmes, plusieurs mauvaises habitudes de vie peuvent augmenter les risques de maladies cardiovasculaires. C’est le cas du stress, de la consommation de tabac, de l’abus d’alcool et de la sédentarité. Le diabète est aussi un facteur de risque, mais à la différence de ceux cités précédemment, il est involontaire. Par conséquent, pour prévenir les risques de pathologies cardiovasculaires, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Cela passe par l’arrêt du tabac, le suivi d’un traitement en cas de diabète ou d’hypertension artérielle, et un rééquilibrage alimentaire pour réduire la quantité d’aliments pouvant entrainer des problèmes de tension, de circulation sanguine et de cholestérol. En outre, il est fortement recommandé de pratiquer une activité physique régulière, comme du vélo, de la marche rapide et du jogging, qui sont des sports sollicitant le muscle cardiaque.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés