webleads-tracker

Pour les familles, l’arrivée d’un enfant – surtout le premier – est source de nombreuses inquiétudes, interrogations. Parmi elles, la sécurité au quotidien. En effet, même en faisant preuve de vigilance, aucun foyer n’est à l’abri de risques. Or, face à une situation d’urgence, à un accident domestique, il est primordial de réagir au plus vite, en adoptant les bons gestes. D’où la (bonne) idée de Kévin Rocamora, pompier professionnel depuis 10 ans près de Béziers, de former les parents aux gestes qui sauvent. Pour cela, il a développé un programme intitulé « famille de sauveteurs » destiné aux parents et qui leur permet d’apprendre les premiers secours … tout en restant chez eux.

Un dispositif de formation dédié aux jeunes ou futurs parents

A la différence des autres formations au secourisme, le programme « famille de sauveteurs » se déroule à domicile, chez les parents intéressés. Comme l’explique Kévin Rocamaro, ces derniers « n’ont souvent pas le temps de se déplacer ». En intervenant chez eux, il peut former toute la famille, les enfants compris, et les proches (une nounou, les grands-parents par ex). Chaque formation dure 3h et s’adresse donc aux grands et aux petits, qui sont toujours « très réceptifs et souvent les meilleurs ambassadeurs auprès des adultes ». Pompier professionnel, Kévin est également spécialiste plongeur et sauveteur en eaux vives, et papa. Il sait donc à quel point la sécurité des enfants est capitale pour les parents et qu’ils sont nombreux à se sentir démunis parce qu’ils ne connaissent pas les gestes qui sauvent. D’où sa volonté de les aider et de les former.

Focus sur les risques de noyade qui sont importants en été

Lors de ses formations, Kévin Rocamaro rappelle que la surveillance est la meilleure des sécurités pour les enfants. Il explique qu’elle ne doit pas être collégiale mais confiée « à une seule personne ». Et surtout, qu’il faut mettre de côté toutes les sources de distraction, en particulier les tablettes et téléphones, lorsqu’on surveille des bambins. Et cela s’applique notamment pendant les baignades. Une seconde d’inattention suffisant pour un début de noyage, il est indispensable de ne jamais quitter un enfant des yeux. Et cela s’applique aussi bien à la mer qu’à la piscine … ou dans la baignoire. Il insiste également sur les risques pédiatriques qui sont, selon lui, « la base de la prévention ». Enfin, bonne nouvelle, cette formation « famille de sauveteurs » peut être inscrite sur une liste de naissance. Un cadeau fortement utile pour de futurs parents !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés