webleads-tracker

Cet été, le personnel des agences d’une célèbre franchise, spécialisée dans la garde à domicile d’enfants de 0 à 12 ans, a été formé aux gestes qui sauvent. En effet, face au manque de compétences de ses collaborateurs et de manière générale des Français, cette enseigne, se présentant comme une « entreprise innovante et citoyenne », a décidé d’organiser une session de formation le 11 juillet 2018. Prochainement, d’autres stages seront organisés pour que toutes les personnes travaillant au sein de ce réseau soient capables de réaliser les gestes des premiers secours et de réagir face à des situations d’urgence.

Apprendre au personnel des agences à savoir réagir en cas d’urgence

Cette opération du 11 juillet 2018 a été animée par La Croix Blanche auprès des collaborateurs des agences en propre de la franchise. Au terme de cette formation PSC1, ils ont obtenu leur brevet de secouriste. Mais cette franchise est déjà engagée depuis plusieurs années en faveur des premiers secours puisqu’elle propose depuis 20 ans au personnel de ses agences un module sauvetage et secourisme du travail (SST). Mais avec le PSC1, leur formation est plus complète et les collaborateurs savent désormais comment réagir en cas de situation d’urgence, d’une chute dans la rue, de malaise, si une personne s’étouffe, saigne abondamment ou ne respire pas par exemple. D’autant que cet apprentissage est utile au quotidien, et pas uniquement lors du travail.

Une initiative rassurante pour les parents et aussi, pour l’enseigne

Cette initiative est vraiment une bonne idée car cela permet au personnel des agences de connaître les gestes des premiers secours et de pouvoir réagir en cas de besoin, aussi bien lorsqu’ils gardent des enfants que durant leur temps libre. En effet, comme l’indique la fondatrice du réseau, ce sont « des milliers de personnes qui pourront réagir face à des situations d’urgence ». De même, elle indique accorder de l’importance au suivi et à la formation de ses intervenants. Pour l’enseigne, c’est aussi un plus car cela peut rassurer les parents qui confient leurs enfants à des intervenants, pour du babysitting, une garde partagée ou une garde plus régulière par exemple. Une initiative qu’il serait intéressant de reproduire dans d’autres secteurs d’activité afin d’augmenter le nombre de personnes formées à ces gestes.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés