webleads-tracker

Logo Strategie Nationale de Santé 2017-2022Lundi 26 mars dernier, l’agence nationale de Santé publique accueillait le comité interministériel de la santé. Lors de cette réunion, le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ont présenté le plan « priorité prévention » qui comporte 25 mesures. Ces dernières concernent toute la population, aussi bien les femmes enceintes que les enfants, les adolescents et les seniors. D’ailleurs, l’objectif principal de ce volet est de « rester en bonne santé tout au long de sa vie ». Et parmi les actions qui seront développées sur l’ensemble du territoire, il y a la formation de 80% de la population aux gestes de premiers secours et un meilleur accès aux défibrillateurs. Deux excellentes initiatives, qui nous l’espérons, seront mises en œuvre.

Une mesure du volet prévention de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Comme le précise un communiqué du ministère de la santé, actuellement, on estime que « seulement 20% de la population française a suivi une formation aux gestes de premiers secours ». Et les élèves en classe de troisième ne sont que 50% à avoir « bénéficié de la formation prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC 1) ». Or c’est insuffisant car lors de situations d’urgence et de détresse (catastrophes naturelles, accidents …etc.), ces gestes peuvent sauver des vies ! Si on sait comment réagir, cela peut tout changer. Et plus les Français sont formés tôt, mieux ils savent faire face à ces situations. C’est pourquoi le gouvernement souhaite organiser des formations – adaptées à chaque âge – dans les écoles, dès le premier degré. Par exemple, pour les classes de maternelle et de primaire, le dispositif « apprendre à porter secours » sera enseigné.

Un programme de formation ambitieux qu’il est important de mettre en place

Cette mesure, qui est la 12ème de ce volet prévention, prévoit donc la formation de 80% de la population aux gestes de premier secours et un accès facilité aux défibrillateurs en France par la géolocalisation. Ce travail sera mené par le ministre de l’intérieur, en concertation avec tous les acteurs concernés d’ici la fin de l’année 2018. La formation des jeunes générations fait donc partie des priorités du gouvernement et de ce comité interministériel, ce que nous saluons. En effet, il nous semble essentiel que tous les Français connaissent les gestes qui sauvent, tant les enfants que les adultes. Car personne n’est à l’abri d’un accident et quand un individu est victime d’un malaise cardiaque par exemple, il faut absolument réagir au plus vite. De même, faciliter l’accès aux défibrillateurs est à nos yeux indispensable car aujourd’hui encore, il n’est pas toujours évident de les localiser et c’est fort dommage car ces dispositifs peuvent vraiment sauver des vies. Nous espérons donc que ce programme sera rapidement mis en place.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés