webleads-tracker

Une femme enceinte n’est malheureusement pas à l’abri d’un arrêt cardiaque. C’est assez rare mais cela peut arriver. Et dans ce cas-là, il est essentiel d’agir rapidement et d’utiliser, s’il y en a un à proximité, un défibrillateur (DEA si vous êtes dans un établissement ouvert au public par exemple). Seulement, des questions se posent : est-ce qu’il est nécessaire de prendre certaines précautions ? Et surtout, peut-on vraiment se servir de cet appareil sans risque pour le bébé ? Et s’il ne s’agit pas d’un problème cardiaque, qu’en est-il des premiers secours ? Autant d’interrogations légitimes auxquelles nous allons répondre. Ainsi, vous saurez comment réagir si, un jour, vous êtes confronté à cette situation car rappelons qu’il est indispensable d’intervenir le plus vite possible.

Les variantes à apporter aux gestes des premiers secours

Tout d’abord, intéressons-nous au défibrillateur et au massage cardiaque. Ce dernier peut être réalisé sur une femme enceinte en attendant l’arrivée des secours. Il faut simplement le faire un peu plus haut, sur le sternum. Mais les gestes restent les mêmes, comme le rappelle d’ailleurs la Croix Rouge française lors des formations qu’elle organise. Le défibrillateur peut également être utilisé, en faisant attention aux endroits où les électrodes sont placées.
Ensuite, concernant les autres gestes qui sauvent, nous allons prendre l’exemple de la position latérale de sécurité. A l’instar des autres victimes, une femme enceinte ne doit surtout pas rester sur le dos si elle respire mais est inconsciente. En revanche, il faut la placer sur le côté gauche – quand c’est possible bien sûr – pour éviter que le poids du fœtus comprime certains vaisseaux sanguins.
Enfin, quel que soit le problème, lorsque vous appelez les secours, il faut les informer que la victime est une femme attendant un enfant. Ils sauront vous conseiller sur les gestes à effectuer.

Le défibrillateur, un appareil qui convient aux petits comme aux grands

Vous l’aurez compris, les gestes qui sauvent comme le défibrillateur sont adaptés à tout le monde, des enfants, aux adultes, en passant par les personnes âgées, en situation de handicap et les femmes enceintes. Ils permettent de sauver des vies et il est important de réagir immédiatement lorsqu’on est face à une personne victime d’un arrêt cardiaque ou d’un accident. C’est pourquoi il est indispensable de rendre les défibrillateurs plus accessibles et d’inciter la population à participer à des formations pour apprendre les gestes qui sauvent.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés