webleads-tracker

A Gouesnou, dans le Finistère, le secourisme est au cœur des priorités de la municipalité. Ainsi, depuis 2016, des formations sont proposées aux habitants afin de former les volontaires aux premiers secours. Et à ce jour, 7 défibrillateurs équipent la ville, dont le dernier a été offert par le Rotary club Brest Pointe d’Armorique, qui mène des actions en faveur de la santé et des jeunes. Installés à différents endroits, aisément accessibles, ces appareils permettent de sauver des vies. Pour les utiliser, nul besoin de formation car ils sont automatiques. Dès lors, en cas de besoin, tout le monde peut s’en servir, les enfants comme les adultes.

7 défibrillateurs déjà installés dans la commune

A ce jour, Guesnou compte sept DAE qui sont répartis à plusieurs endroits, à la mairie et près des équipements sportifs notamment. L’un est même mobile puisqu’il équipe le véhicule de la police municipale. Le dernier, qui est un don du Rotary club, se trouve près de l’espace Pierrot-Menez de la ville. Le jour de son inauguration, quelques membres de l’association, élus et sapeurs-pompiers étaient présents. D’une valeur de 1860€, ce défibrillateur automatique externe est situé à un endroit stratégique puisqu’il est notamment à proximité de deux terrains de foot, d’une piste d’athlétisme, d’une salle multisport et d’un boulodrome. Et ce n’est pas la première fois que le Rotary club offre un tel appareil à la commune. Un don similaire avait déjà été effectué il y a quelques années.

Des formations au secourisme organisées depuis 2016

Outre l’installation de DAE, la commune de Gouesnou propose régulièrement des formations aux premiers secours (PSC1) à ses habitants. Deux actions qui permettent de « multiplier par dix les chances de survie des personnes qui font un malaise », comme l’indiquait le représentant de l’UDSP (Union départementale des sapeurs-pompiers) du Finistère au journal Ouest France. Actuellement, plus de 200 personnes ont été formées au PSC1 dans la ville, qui ne compte pas s’arrêter là puisque d’autres sessions sont prévues. De même, si les premières formations (gratuites) étaient réservées aux jeunes de 16 à 17 ans, elles ont progressivement été étendues aux agents de la commune et aux élus. En 2021, elles ont également été ouvertes aux associations locales et aux membres de la réserve citoyenne. Et depuis 2022, tout habitant de Gouesnou de plus de 15 ans peut y participer et se former aux gestes qui sauvent, dont l’utilisation du défibrillateur.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés