webleads-tracker

Du 7 septembre au 5 octobre 2019, Grenoble a organisé la 5ème édition de son Budget participatif. Ce dernier permet aux habitants de plus de 16 ans, aux collectifs et aux organisations de présenter des projets destinés à transformer la ville. Cette année, 21 idées ont été soumises au vote des Grenoblois et au total, plus de 6400 personnes ont voté. Et finalement, 9 lauréats ont été désignés avec, en 6ème place, le projet « Des défibrillateurs cardiaques en accès libre » de l’association Previsc (Prévention incendie secours citoyens). Appartenant à la catégorie « Solidarités », il a obtenu 1864 voix et remporte 180 000€, une somme destinée à sa mise en œuvre. Ainsi, d’ici la fin de l’année 2020, environ 40 nouveaux DAE seront installés dans la ville.

Un des neufs projets plébiscités par les habitants

Le Budget participatif a été créé afin de favoriser les initiatives citoyennes à Grenoble. Pour l’édition 2019, 800 000€ ont été alloués aux 9 lauréats dont le projet « Des défibrillateurs cardiaques en accès libre ». Imaginé par Previsc, il a pour objectif de développer le parc de DAE de la ville. En effet, à ce jour, les appareils se trouvent principalement dans des bâtiments publics ou privés, or ils ne sont pas accessibles 24h sur 24, ni 7 jours sur 7. C’est pourquoi l’association souhaite en installer d’autres, à des endroits stratégiques et surtout, les laisser en accès libre, de jour comme de nuit, afin qu’ils puissent être aisément utilisés en cas de nécessité. A ce titre, elle rappelle qu’actuellement, « les chances de survie à un arrêt cardiaque sont de 5%. Si un massage cardiaque est prodigué dans les quatre minutes, on passe à 50%, et 75% dans les trois minutes ». En déployant davantage de DAE, elle espère pouvoir sauver plus de personnes chaque année. Et l’idée de cette association semble correspondre aux attentes des Grenoblois puisqu’elle a décroché la 6ème place.

Une enveloppe de 180 000€ pour une quarantaine de DAE

Grâce au Budget participatif, ce projet va recevoir 180 000€. Une somme qui permettra d’installer environ 40 défibrillateurs sachant que selon les calculs de l’association, il faut compter 1500€ pour la pose d’un DAE et 1600€ pour l’appareil en lui-même et sa boîte de protection qui est indispensable pour le garder dans des conditions d’utilisation optimales. Grenoble possède aujourd’hui 69 dispositifs de secours, qui sont d’ailleurs répertoriés sur le site de la ville. Avec ce projet, elle devrait dépasser le nombre de 100 d’ici la fin de l’année 2020. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle pour la ville, pour ses habitants et ses touristes.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés