webleads-tracker

Selon une étude de la Capeb, la CNATP, l’IRIS-ST et l’OPPBTP, les entreprises du secteur du BTP et les artisans ont misé en 2016 sur la santé et la sécurité au travail lors du choix de leurs formations. Ainsi, plus de 67 000 actifs ont été formés à la prévention cette année-là. Le secourisme fait aussi partie des stages les plus demandés par les salariés. Cependant, cette enquête révèle un élément assez incongru : les stages suivis par les professionnels du BTP diffèrent des principales causes d’accidents du travail dans ce domaine d’activité. Mais il faut tout de même saluer leur volonté de se former aux gestes qui sauvent et à la prévention car ces apprentissages sont loin d’être inutiles.

Des formations essentielles dans un secteur où les risques sont nombreux

Dans le BTP, les conditions de travail peuvent être (très) difficiles. Les artisans et salariés sont régulièrement soumis à des risques et à des situations délicates, dangereuses où il est indispensable de prendre toutes les précautions nécessaires. D’ailleurs, comme le souligne une étude de la Capeb, les entreprises sont toujours plus nombreuses à répondre à leurs obligations de prévention (port des EPI, visites médicales …etc.). Des progrès sont encore à faire dans d’autres domaines (vérification des produits dangereux par exemple), mais il est important de souligner que depuis quelques années, la prévention est devenue l’une de leurs priorités. De même, grâce aux formations, notamment au secourisme, les professionnels apprennent à réagir en cas d’accident, de malaise cardiaque et à réaliser les gestes appropriés pour sauver des vies.

Des apprentissages très demandés par les salariés du BTP

D’après le 5ème Observatoire national des formations suivies dans les entreprises artisanales du BTP, on constate donc que la prévention est mise en avant dans ce secteur d’activité. En 2016, elle représentait 49% des stages suivis, soit une hausse de 8 points par rapport à 2015. En deuxième place, figurent les formations techniques. Le secourisme intéresse également beaucoup les salariés puisque cette formation progresse de 39% en un an ! Toutefois, face à l’inadéquation entre les stages choisis par les salariés et les causes majeures d’accidents du travail dans le BTP, les auteurs de l’enquête expliquent que l’offre proposée est peut-être « insuffisante ou inadaptée aux besoins et réalités du terrain ». Ils préconisent l’importance de poursuivre les actions de sensibilisation à l’égard des employeurs sur ce sujet. En tout cas, cela prouve que le secteur BTP se sent particulièrement concerné par le secourisme, ce qui n’est malheureusement pas le cas de tous …

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés