webleads-tracker

Sandrine Chevillard en pleine démonstration. Photo JSL /Didier DAVID

Début mai, un défibrillateur automatisé externe (DAE) a été installé à Uchizy, une petite commune située en Saône-et-Loire. Accessible à tous, il est opérationnel et simple d’utilisation. Pour s’en servir, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances spécifiques. Néanmoins, il est fréquent que les témoins d’un arrêt cardiaque soient réticents à l’utiliser par peur de faire mal à la victime. C’est pourquoi, suite à cette installation à Uchizy, l’une des techniciennes de notre société Matecir Defibril est intervenue pour former les élus et des membres du personnel communal à son fonctionnement. Ainsi, ils ont pu se familiariser avec cet appareil destiné à sauver des vies.

Un défibrillateur installé à un endroit stratégique

A Uchizy, le DAE a trouvé sa place à l’entrée de la salle communale, en extérieur afin qu’il puisse être utilisé à tout moment, de jour comme de nuit. Un lieu bien situé puisqu’il est à proximité de l’école et de la mairie. Il s’agit donc d’une zone très fréquentée, et aisément accessible, y compris à des personnes qui n’habitent pas le village. Comme l’a expliqué le maire, Arnaud Maire Du Poset, au Journal de Saône-et-Loire, l’achat de cet appareil – qui est obligatoire – représente un certain budget car il coûte 1500€ donc mieux vaut savoir comment il fonctionne « même si l’on souhaite ne pas avoir à s’en servir ». D’où l’intervention de notre technicienne, Sandrine Chevillard.

Une formation pour expliquer le fonctionnement du DAE

Lundi 9 mai 2022, notre collaboratrice était à Uchizy pour présenter le défibrillateur. La formation a réuni plusieurs élus ainsi que la secrétaire de la mairie, la directrice de l’école, un agent technique communal et une Atsem. Tous étaient intéressés et ont appris à l’utiliser. Ils ont également découvert le fonctionnement très simple de cet appareil qui capte les signaux de l’activité du cœur à l’aide d’électrodes et les analyse. Etant automatisé, il guide l’utilisateur dans les gestes à effectuer. Notre technicienne a également profité de cette formation pour rappeler qu’en cas d’arrêt cardiaque d’une personne, en attendant les secours, il est indispensable de commencer un massage cardiaque.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés