webleads-tracker

Ces dernières années, l’intelligence artificielle (IA) se développe considérablement et est de plus en plus intégrée à des outils, des machines. Et c’est notamment le cas dans le domaine de santé. D’autant que récemment, plusieurs chercheurs – britanniques, australiens et américains entre autres – ont démontré que cette technologie innovante pouvait aider à prédire les risques de faire une crise cardiaque ou d’avoir un AVC. Ainsi, grâce à l’IA, on pourrait réduire le nombre de décès en permettant une prise en charge plus rapide des patients et en leur apportant de meilleurs soins. Explications.

Profiter des avancés technologiques pour sauver des vies

A ce jour, quelques chercheurs ont prouvé que l’intelligence artificielle pouvait être une aide précieuse pour détecter des maladies cardio-vasculaires. En Australie par exemple, dans l’Etat de Victoria, le gouvernement a décidé d’équiper les services de secours d’un outil capable de déterminer au son de la voix si un individu fait une crise cardiaque. Pour le développer, une enveloppe budgétaire de 800 000 euros a été débloquée.
Aux Etats-Unis, un appareil basé sur l’IA a été mis au point à l’Université de l’Utah afin de « prédire avec précision la probabilité d’hospitalisation pour une détérioration de l’insuffisance cardiaque bien avant que les médecins et les patients ne sachent que quelque chose ne va pas ». C’est en tout cas ce que son créateur, Josef Stehlik, affirme. Prenant la forme d’un capteur, son invention analyse plusieurs informations dont la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.
De même, selon des chercheurs britanniques de la British Heart Foundation, l’intelligence artificielle serait très utile pour prévenir des crises cardiaques. D’après leur étude, cette technologie pourrait mesurer avec précision et instantanément le flux sanguin chez les patients. Or, comme les chercheurs le rappellent, la diminution de ce flux est souvent un symptôme de maladies cardio-vasculaires. En se servant de l’IA pour analyser les images par résonnance cardiaque, il est possible de mieux mesurer le débit sanguin et donc, de déterminer si des patients présentent des risques de décéder des suites d’une crise cardiaque, d’un AVC ou d’une insuffisance cardiaque.

Des outils qui pourraient aider les médecins dans leur travail

Comme nous le constatons, l’intelligence artificielle peut jouer un rôle dans la qualité des soins apportés à des patients. Son utilisation pourrait donc faciliter le travail des professionnels de la santé en leur procurant des données plus fiables et instantanément. Et si pour l’instant, les outils précités font encore l’objet de recherches ou sont en développement, il est fort probable que très prochainement, l’IA fasse partie du quotidien des médecins. Si elle peut permettre de sauver des vies et d’agir plus rapidement en cas de besoin, il serait vraiment dommage de ne pas en profiter. Aujourd’hui, elle aide surtout les médecins à établir des diagnostics mais on peut imaginer que d’ici peu, son rôle soit encore plus grand.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés