webleads-tracker

A Montfort-en-Chalosse, une commune landaise, la fin de l’année a été placée sous le signe du secourisme pour les élèves des classes de CM1 et CM2 de l’école Serge Barranx. Ainsi, les 24 et 25 juin dernier, quelques jours avant les vacances d’été, ils ont participé à une expérimentation menée par l’Education nationale : une formation aux premiers secours en gascon. En effet, dans cet établissement, un enseignement bilingue français/gascon est proposé dès la maternelle depuis septembre 2000. Le lieu était donc parfait pour enseigner les gestes qui sauvent dans cette langue régionale ! Et ainsi, donner aux enfants un solide bagage, qui leur permettra peut-être un jour de sauver des vies.

Une formation proposée par l’Education nationale

Cette initiation était donc une expérimentation de l’Education nationale, dont le but était d’évaluer un protocole d’apprentissage des gestes qui sauvent en gascon auprès d’élèves bilingues. D’une durée de 2 jours, elle réunissait une conseillère pédagogique en langue et culture régionales, une professeure enseignant en gascon à l’école Serge Barranx, et un médecin et pompier. La formation était également assurée avec la soutien d’une association locale. Et le programme était très complet puisque les jeunes participants ont appris les gestes des premiers secours, à compter les pulsations, à réaliser un massage cardiaque, à décrire des symptômes au téléphone, à mettre une personne en position latérale de sécurité (la PLS) … le tout en gascon ! Ils ont aussi visité le centre de secours des pompiers.

Pourquoi enseigner les premiers secours dans une langue régionale ?

Cette expérience avait donc plusieurs objectifs. Tout d’abord, former et sensibiliser les enfants aux premiers secours. Ensuite, le faire en gascon pour favoriser l’apprentissage de la langue. Pour le médecin et pompier présent ces deux jours, savoir réaliser ces gestes en gascon est indispensable car cela lui permet de se rapprocher de ses patients. C’est également vrai pour les élèves, qui ont sûrement des proches parlant ce dialecte dans leur entourage. Enfin, cet exercice doit permettre de rédiger un lexique des gestes qui sauvent et des documents pédagogiques en langue gasconne. Un travail qui sera effectué par la conseillère pédagogique en langue et culture régionales de l’Education Nationale présente à l’école de Montfort-en-Chalosse les 24 et 25 juin 2019. En outre, il se pourrait que cette session soit renouvelée et étendue dans d’autres classes bilingues landaises.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés