webleads-tracker

Au Havre, depuis l’été 2021, une nouvelle activité est disponible : le sauvetage sportif. Associant secourisme et natation, ce sport est ludique tout en étant solidaire. Pouvant être pratiqué à tout âge, il requiert de l’endurance, de la rapidité et de la polyvalence, ainsi que des qualités humaines, tel le courage. Plus qu’un sport, il s’agit d’une activité citoyenne qui s’inspire de situations vécues par des sauveteurs professionnels, et qui se pratique en plein air (en mer notamment) et en eau plate (piscine). Et si elle est assez récente au Havre, elle est également proposée par d’autres villes dans différents clubs, à Saint-Malo, à Montpellier et à Nantes par exemple.

Un sport venu d’Australie complet et aux épreuves variées

Cette activité sportive est née en Australie en 1902, sous le nom de « Surf Live Saving » et sous l’impulsion de bénévoles expérimentés qui portaient secours à des nageurs en difficulté dans l’océan. Quelques années plus tard, en 1906, les sauveteurs australiens ont souhaité organiser des rencontres entre sauveteurs de différentes plages. En France, c’est en 1902 que se déroule la première compétition de sauvetage en eau plate, que l’on doit au fondateur de la Fédération Française de Sauvetage et Secourisme, Raymond Pitet. Plusieurs décennies après, en 1994, sa discipline fusionne avec le sauvetage côtier né en Australie. C’est ainsi qu’est créée la fédération que l’on connaît aujourd’hui, l’International Life Saving (ILS) qui coordonne notamment les activités de sauvetage. Ainsi, partout en France et dans le monde, des compétitions sont organisées. Et en 2018, lors des championnats mondiaux d’Adelaïde, en Australie, la France est arrivée en 3ème place.

Une activité sportive reconnue en France et dépendant de la FFSS

Cette discipline comporte des épreuves collectives et individuelles qui se déroulent en piscine (eau plate) et en mer ou plan d’eau, avec ou sans embarcation (côtier). Parmi celles en eau plate, on retrouve le 100m mannequin avec palmes, le 200m super sauveteur et le 4x50m relais sauvetage. En mer, il y a par exemple le relais sauvetage en planche, le combiné de sauvetage côtier, la planche de sauvetage et le sprint sur le sable. Très complet, ce sport mêle différentes activités et bien que le secourisme soit au cœur de chacune d’elles, et qu’elles soient toutes assez physiques, l’ambiance est détendue. Et cela plaît aux participants qui sont de plus en plus nombreux à s’inscrire à des clubs de sauvetage sportif.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés