webleads-tracker

Au printemps dernier, deux communes de Seine-Saint-Denis ont eu une (bonne) idée originale : tenter de battre le record du monde de massages cardiaques en 28 heures. Pour cela, les municipalités de Vaujours et Coubron ont mobilisé les habitants en leur demandant de venir nombreux participer à ce défi. Et les vendredi 6 et samedi 7 avril 2018, le public a répondu présent, de jour comme de nuit, puisqu’au total, 3146 personnes ont été formées en 28 heures. Un représentant du Guinness Book des Records était bien évidemment sur place pour homologuer cette performance, qui est aussi un très beau geste citoyen.

Une forte mobilisation et une sensibilisation aux gestes qui sauvent

Ce grand challenge a commencé le vendredi 6 avril à 10h et s’est terminé le lendemain, à 14h. Le principe était simple : enchaîner le plus grand nombre de massages cardiaques. Mais pour y parvenir, encore fallait-il que les habitants jouent le jeu. Et ce fut le cas : 3146 personnes sont venues se former aux premiers secours. L’association « Sauv Life » avait également fait le déplacement, suite à la demande d’Arnaud Libert, chef de la police intercommunale qui est à l’origine de ce défi citoyen. En effet, persuadé qu’il est possible de changer « les choses pour peu que les gens soient formés », il souhaitait sensibiliser la population aux gestes qui sauvent. Comme il l’indiquait, « sur 3000 arrêts cardiaques l’an dernier sur Paris et la Petite Couronne, seulement 120 personnes s’en sortent », d’où l’importance de former toujours plus de gens.

Un délai d’attente de 6 mois pour savoir si le record est battu

Durant ces 28 heures, les participants ont pu profiter des conseils et des enseignements de formateurs au secourisme. Grâce à des explications précises et claires, tout le monde a pu participer, même les plus petits. En outre, les membres du SAMU du département, des policiers, des élus et des commerçants sont également venus apporter leur soutien. Et si certains avaient déjà des bases, pour d’autres, ce fut une première.
Pour savoir si le record a été officiellement battu, il faut encore attendre plusieurs semaines car l’homologation ne se fait pas avant 6 mois. L’événement ayant eu lieu en avril, les communes auront peut-être une réponse au début d’octobre ou espérons-le, avant la fin de l’année 2018.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés