webleads-tracker

Début janvier, à Limoges, deux amis ont sauvé la vie d’une femme alors qu’ils étaient dans un restaurant. En arrêt cardiaque, la victime a été rapidement prise en charge et après quelques jours à l’hôpital, elle a pu sortir et n’en garde aucune séquelle. Une bonne nouvelle donc pour les deux hommes qui lui ont porté secours et qui ont tenu à témoigner au micro de France Bleu Limousin afin de rappeler l’importance de la formation au secourisme. En effet, ils font partie tous les deux de l’union départementale des premiers secours de la Haute-Vienne et savent donc qu’il est possible d’apprendre ces gestes à tout âge et partout en France.

La réactivité et les bons réflexes de deux témoins bénéfiques à la victime

La scène s’est déroulée un samedi dans un restaurant de Limoges. Jonathan et Gildas, deux amis, étaient à table quand, tout à coup, une autre cliente a perdu connaissance. Immédiatement, ils se sont précipités vers elle et l’ont mise en position latérale de sécurité. Sur le moment, ils ont pensé qu’elle faisait un malaise. Mais au bout de quelques minutes, la situation s’est aggravée et la femme s’est retrouvée en arrêt cardio-respiratoire. Dès lors, Jonathan est allé appeler les secours et chercher un défibrillateur. Le restaurant n’en étant pas équipé, il en a finalement trouvé un dans un autre établissement situé à proximité. De son côté, son ami Gildas est resté auprès de la victime. Ensuite, ensemble, ils lui ont fait un massage cardiaque et ont utilisé le défibrillateur. Puis, le SMUR est arrivé et a pris en charge la femme qui a été transportée au CHU de Limoges où elle est restée quelques jours.

Apprendre les premiers secours, une nécessité pour les deux amis

Grâce à l’intervention des deux hommes et du SMUR, la victime a pu être sauvée. Comme l’ont indiqué Jonathan et Gildas à France Bleu Limousin, la situation aurait pu tourner au drame car « du moment où le cœur ne bat plus, la personne est en danger chaque seconde sans battement ». Or, dans le restaurant où ils se trouvaient, ils étaient les deux seuls à connaître les gestes qui sauvent. Formés au secourisme et membres de l’union départementale des premiers secours 87, ils ont également rappelé que tout le monde pouvait apprendre ces gestes car en France, « il y a plein d’endroits et d’associations qui proposent ce type de formation ». Et comme ils l’ont si bien dit « plus de personnes apprendront ces gestes, plus de vies seront sauvées ». D’ailleurs, il est même possible de le faire en ligne. Notre filiale Stoporisk vous propose justement un catalogue complet de formations de secourisme en e-learning, notamment au massage cardiaque et à l’utilisation d’un défibrillateur. Ainsi, quelle que soit votre adresse, vous pouvez vous former !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés