webleads-tracker

Les gestes qui sauvent concernent toute la population et peuvent être appris à tout âge puisqu’il existe des formations dédiées aux enfants. Et c’est également le cas pour les personnes souffrant d’un handicap. Pour les formateurs, cela demande quelques ajustements mais, avec les moyens et connaissances dont nous disposons aujourd’hui, rien n’est impossible. Ainsi, à Narbonne, les adhérents de la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France (FAF) ont pu se former pendant deux jours aux premiers secours. Une session était organisée dans une salle de la ville, en partenariat avec la Croix-Rouge et avec le soutien de la ville de Montpellier et de la région Occitanie.

Deux jours dédiés à l’apprentissage des premiers secours

« La sécurité, ça nous regarde aussi ! » était le thème de cette session qui s’est déroulée début novembre à Narbonne. Un jeu de mots qui peut faire sourire, et qui nous rappelle que le secourisme est universel. Grâce à cette formation, 5 personnes souffrant de déficience visuelle ont appris à réaliser les gestes qui sauvent. En amont, le programme avait été adapté par la Croix-Rouge afin qu’il soit accessible à leur handicap tout en répondant aux attendus. Outre cette session, dans la région Occitanie, 35 personnes déficientes visuelles ont bénéficié d’une sensibilisation aux premiers secours.

PSC1, une formation accessible aux personnes malvoyantes ou non-voyantes

Souffrir d’un handicap n’empêche pas de porter secours à des victimes. Ainsi, depuis plusieurs années, partout en France, des formations au secourisme sont proposées aux déficients visuels. Pour les participants, ces sessions sont l’occasion de montrer qu’ils sont des citoyens comme les autres et qu’à ce titre, ils peuvent devenir des secouristes. D’ailleurs, la formation PSC1 est accessible aux malvoyants ou non-voyants. Intégrant une audiodescription des images, et reposant sur le toucher et la parole, elle leur permet d’apprendre à adopter les bons gestes et réflexes dans différentes situations (malaise cardiaque, brûlure …etc.). Ainsi, en cas de besoin, ils pourront intervenir. Et s’ils ne peuvent pas réaliser certains gestes, cela ne les empêche pas de les expliquer à d’autres témoins.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés