webleads-tracker

Ce week-end, les 5 et 6 octobre 2019, une formation un peu particulière était organisée par la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) à Rennes. En effet, pendant une journée et demie, des membres de l’association ont enseigné les premiers secours à 6 personnes non-voyantes ou malvoyantes. C’est la première fois qu’un tel stage était organisé et il a été couronné de succès. Les participants comme les formateurs ont beaucoup appris et sont repartis avec le sourire aux lèvres. Pour le mettre en place, il a fallu aménager le dispositif « classique » pour qu’il soit adapté aux 6 stagiaires. Mais cette initiative de la SNSM prouve bien que tout le monde peut être formé aux gestes qui sauvent.

Une première en Bretagne … qui pourrait être renouvelée

Cette formation était donc une nouveauté proposée par la SNSM. Destinée aux personnes malvoyantes ou non-voyantes, elle a accueilli 6 stagiaires et 6 formateurs. Ainsi, chaque participant était encadré par un formateur. De même, à la différence des autres stages aux premiers secours, celui-ci durait une journée et demie. Mais c’était le temps nécessaire pour enseigner les gestes aux 6 stagiaires et leur permettre de savoir les reproduire. Et pour cette première, les demandes ont été nombreuses. D’autres sessions pourraient donc être organisées d’ici les prochains mois. Pour l’instant, aucune date n’a été fixée mais l’association y réfléchit. Et peut-être que cette initiative donnera des idées à d’autres organismes … nous le souhaitons en tout cas, parce qu’il est indispensable de former toute la population aux premiers secours. En outre, la demande est forte de la part des personnes en situation de handicap.

Un stage instructif pour les participants et les formateurs

Pendant cette journée et demie, de nombreux gestes ont été enseignés aux stagiaires malvoyants ou non-voyants : la position latérale de sécurité pour éviter l’asphyxie, la pose d’un garrot, les soins à apporter en cas de brûlures, les réflexes à adopter lors d’un arrêt cardiaque …etc. Ils ont appris à décrire à un individu valide ce qu’il faut faire et ce qu’il fallait dire aux secours. Et comme l’a indiqué l’un des participants, Ivonik (qui a pu assister à la formation en compagnie de son chien guide) « il faudrait que tout le monde soit formé pour savoir comment réagir, par exemple s’il y a un attentat ».
De plus, cette session a également été un plaisir pour les formateurs. Sylvia, en charge de la formation aux premiers secours à la SNSM, a expliqué au journal Ouest France, qu’eux aussi – les formateurs – ont eu de la chance car « parfois, les personnes qui viennent nous voir sont obligées de suivre un stage de secours et ne sont pas très enthousiastes ». Or, cette fois, ils ont fait face à des participants très à l’écoute et motivés. Et si avant la session, ils appréhendaient, ils reconnaissent aujourd’hui que tout « s’est très bien passé » et qu’il y avait « beaucoup de bienveillance ». Alors, espérons que cela leur donnera envie d’organiser de nouveaux stages.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés