webleads-tracker

Avec la mise en place du confinement en France, de nombreuses formations ont été suspendues, notamment celles permettant d’apprendre les premiers secours. Et malgré le déconfinement le 11 mai dernier, toutes n’ont pas encore repris. Il faut dire que le respect des gestes barrières, dont le port du masque et la distanciation sociale de 1 mètre, complique un peu l’organisation. De même, s’il est important de former les Français au secourisme, il faut également éviter une nouvelle propagation du virus. C’est pourquoi, dans une note datée du 5 juin 2020, la Direction Générale de Sécurité Civile et de la Gestion des Crises (DGSCGC) préconise de recourir à la formation à distance pour la partie théorique. Ainsi, seule la pratique peut être réalisée en présentiel.

La théorie enseignée à distance par mesure de protection

A l’instar de nombreuses autres formations, celles aux premiers secours comptent une partie théorique et une partie dédiée à la pratique. Si la seconde ne peut être effectuée à distance (on pense notamment au massage cardiaque), la première peut parfaitement l’être. Et pour cela, il existe un outil adapté et recommandé par la DGSCGC : SALVUM. Il s’agit d’une application destinée à la formation numérique aux gestes qui sauvent, qui bénéficie d’un agrément du Ministère de l’Intérieur et dont notre société Défibril est partenaire. Son utilisation facilite la formation à distance car elle propose divers modules et programmes. Et pour la pratique, une demi-journée suffit pour apprendre à réaliser les gestes des premiers secours avec un formateur.

Une application intuitive pour apprendre à sauver des vies

SALVUM est une start-up sociale et solidaire, créée en 2014, et qui a développé une application permettant d’apprendre les premiers secours en ligne. D’ailleurs, elle a été conçue « comme une trousse de secours numérique ». Simple à utiliser et très complète, elle propose plusieurs formations qui sont accessibles depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Par conséquent, elle répond aux besoins des formateurs, des organismes qui souhaitent reprendre le chemin de la formation après plusieurs semaines de confinement. De plus, cet outil a déjà fait ses preuves en dehors de cette période de crise sanitaire et s’inscrit dans une démarche citoyenne de prévention et de secourisme, comme le souhaite le président de SALVUM, Pierre Sabin. Et outre la formation aux gestes qui sauvent, cette application comporte une autre fonctionnalité très pratique et vitale : la géolocalisation des victimes de malaises cardiaques. Autant de bonnes raisons de la télécharger et de s’en servir comme support pour se former à la théorie !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés