webleads-tracker

Le 12 décembre 2021, au Québec, un homme de 45 ans a été victime d’un infarctus dans un aréna accueillant un match de hockey et a pu être sauvé grâce à la mise en place d’une chaîne de secours. En effet, ce jour-là, plusieurs témoins sont intervenus et ont rapidement adopté les bons gestes, en gardant leur calme et leur sang-froid, ce qui n’est jamais évident dans ce genre de situation. Parmi les personnes à avoir agi, il y avait une mère, qui accompagnait son fils joueur de hockey dans l’une des équipes. Formée à la réanimation cardiorespiratoire (RCR), elle lui a prodigué les premiers secours. Transporté à l’hôpital, l’homme va aujourd’hui mieux et ne garde aucune séquelle de son infarctus.

Un incident survenu dans les vestiaires avant un match de hockey

Ce dimanche 12 décembre 2021, un match de hockey était disputé entre deux équipes à l’aréna Saint-Etienne dans la province du Québec au Canada. Les joueurs attendaient dans les vestiaires avant de s’affronter quand, tout à coup, plusieurs d’entre eux sont sortis en criant qu’il fallait appeler une ambulance. Quelques instants auparavant, un entraîneur de 45 ans venait d’être victime d’un infarctus. Immédiatement, la mère d’un des joueurs, qui était à côté des vestiaires, a commencé à réaliser les premiers secours sur le quadragénaire à l’aide d’un jeune. La victime était semi-consciente avant de perdre connaissance. Constatant l’absence de pouls, la femme lui a fait un massage cardiaque. Et bien qu’elle ait été formé à la réanimation cardiorespiratoire il y a 3 ans, c’était la première fois qu’elle mettait en pratique ses connaissances.

Une intervention rapide et coordonnée de plusieurs témoins

Ce jour-là, elle n’était pas la seule personne présente sur les lieux à avoir suivi une formation RCR, mais comme l’a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie de Sainte-Marie, les autres étaient figés, incapables d’agir. L’intervention de la femme a donc permis de sauver la vie de la victime, qui a pu s’en sortir sans avoir de graves dommages. Néanmoins, elle n’est pas la seule à avoir eu les bons réflexes. Le directeur du Service de sécurité incendie en a également eu puisqu’il est allé chercher le défibrillateur. Ce fut aussi le cas de la personne qui a appelé les urgences et celle qui est allée accueillir les ambulanciers pour les guider rapidement sur le lieu de l’accident. Une chaîne de secours qui s’est organisée sous le coup de l’adrénaline, et qui a été efficace, prouvant ainsi, une fois encore, à quel point il est important de connaître les gestes qui sauvent, y compris les plus simples (appeler les secours, aller chercher un défibrillateur par exemple).

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés