webleads-tracker

Les adultes ne sont pas les seuls à vouloir se former aux gestes qui sauvent. Les enfants sont aussi intéressés et de plus en plus demandeurs. Et lorsque des formations ou des séances de sensibilisation sont organisées, on constate qu’ils sont très motivés. Ce fût le cas récemment en Bretagne, à Rostrenen, une commune des Côtes-d’Armor, où des élèves délégués de classe, de 6ème, 5ème et 4ème ont été formés aux premiers secours. Elus par leurs camarades, ces derniers les représentent et à ce titre, peuvent les sensibiliser à ces gestes. Ils donnent aussi le bon exemple en quelque sorte.

Deux heures de sensibilisation pour ces élus scolaires

Cette séance de sensibilisation s’est déroulée dans l’enceinte du collège de Campostal, un jeudi d’octobre, à Rostrenen. Elle a duré 2 heures pendant lesquelles une première approche de la formation PSC1, qui est proposée aux élèves de 3ème, leur a été donnée. Ainsi, ils ont appris plusieurs gestes qui sauvent tels que le massage cardiaque, la mise en PLS (position latérale de sécurité) et la protection d’une victime en cas d’accident. Cette séance était organisée par deux professeurs d’EPS de l’établissement, également formateurs PSC1. Plutôt satisfaits du comportement des élèves, ils ont trouvé que la plupart d’entre eux étaient très réceptifs. Grâce à cette initiation, ils savent désormais comment réagir en cas de situation d’urgence.

Former les élèves, une volonté du Gouvernement d’Emmanuel Macron

Cette sensibilisation aux gestes qui sauvent a été mise en place par le collège de Rostrenen et s’inscrit dans le souhait du Gouvernement français de former les jeunes aux premiers secours. D’ailleurs, comme l’ont indiqué les formateurs, il s’agissait d’une « première approche » de la formation PSC1. Formation, qui rappelons-le, sera organisée dans toutes les classes de 3ème des établissements scolaires de France d’ici 2022. Cette décision a été annoncée il y a un an maintenant, le 24 septembre 2018 après un Conseil des ministres, par l’ancien porte-parole du Gouvernement Benjamin Griveaux. Elle s’inscrit dans l’objectif de former 80% de la population aux premiers secours. Pour les délégués de 6ème, 5ème et 4ème de Campostal, ces deux heures ont été très enrichissantes et tous sont repartis chez eux avec leur diplôme. De quoi donner des idées à d’autres établissements scolaires ?

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés