webleads-tracker

Et si faire la sieste pouvait nous aider à préserver notre cœur et à améliorer notre santé cardiaque ? C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude publiée en septembre dernier dans la revue scientifique Heart. Réalisée par des chercheurs suisses de l’université de Lausanne, elle prouve qu’en faisant une sieste une à deux fois par semaine, on pourrait réduire les risques d’AVC et de crise cardiaque. Ainsi, cette activité n’aurait pas seulement des effets positifs sur le stress et la mémoire. Cependant, il faut savoir que pour être réellement efficace, sa durée doit être limitée. Idéalement, elle devrait durer entre 10 et 20 minutes. Au-delà, le risque de somnolence s’accroît. Dès lors, il faut penser à mettre son réveil à chaque fois !

Une activité bénéfique pour le cœur selon une récente étude

Pour cette étude, les chercheurs se sont basés sur le suivi de 3462 individus âgés de 35 à 75 ans et recrutés au hasard à Lausanne entre 2003 et 2006. Quelques années plus tard, entre 2009 et 2012, ils ont dressé un premier bilan des participants en récoltant des renseignements sur leurs habitudes de sieste et de sommeil sur une semaine. Puis, pendant 5 ans, ils ont suivi leur état de santé. Et sur ces 3462 personnes, 58% avaient affirmé ne pas avoir faire de sieste. Pour les autres, 19% ont indiqué avoir fait une ou deux siestes au cours de la semaine, 12% trois à cinq siestes et 11% six à sept. Et durant cette période de suivi, 155 participants ont eu des problèmes cardiaques. En analysant leurs données, les scientifiques ont constaté que, chez les personnes aimant faire un petit somme une à deux fois par semaine, les risques de développer des problèmes cardiovasculaires étaient divisés par deux par rapport à ceux qui n’avaient pas du tout dormi en journée. En revanche, les chercheurs ont remarqué que ces risques ne diminuaient pas autant chez ceux qui faisaient trois à sept siestes hebdomadaires. Par conséquent, pour tirer vraiment profit de cette activité, il faudrait se limiter à une ou deux pratiques par semaine.

Les bienfaits d’une courte sieste sur la santé

Cette étude suisse étant dédiée à l’observation, les scientifiques n’ont pas donné d’explications précises quant aux résultats. Néanmoins, on sait aujourd’hui que dormir 10 à 20 minutes au cours de la journée permet d’évacuer le stress, qui rappelons-le, n’est pas bon pour le cœur. C’est aussi un moyen de compenser le manque de sommeil, qui est également un facteur de problèmes cardiaques, et de faire fonctionner le système immunitaire. Des enquêtes ont aussi prouvé que les salariés s’offrant un temps de repos après le déjeuner étaient plus productifs au travail. Une solution simple et accessible à tous en résumé. Alors si cette activité reposante est bonne pour le cœur, pourquoi s’en priver ?

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés