webleads-tracker

Sur notre blog, nous avons déjà évoqué les possibilités offertes par les drones aux secours et pompiers, notamment quand ils doivent intervenir dans des lieux difficiles d’accès. Et ces opportunités ont été récemment prouvées en Suède, à Trollhättan. En effet, le 9 décembre 2021, un homme de 71 ans a été victime d’un arrêt cardiaque alors qu’il déblayait la neige dans son allée. Pris en charge par un témoin qui, par chance, était médecin, il a pu être réanimé grâce à l’utilisation d’un défibrillateur qui avait été envoyé par drone. Arrivé avant l’ambulance, il a mis seulement quelques minutes à atteindre le lieu de l’accident.

Une livraison effectuée en quelques minutes

Lorsque le septuagénaire suédois a fait son arrêt cardiaque, une chaîne de secours a rapidement été mise en place. Un médecin, qui passait devant le domicile de la victime pour aller à son travail, s’est aussitôt arrêté pour lui prodiguer les premiers secours. Pendant ce temps-là, la femme de l’homme a appelé le numéro d’urgence et un drone a été envoyé. Entre le moment où le premier appel a été passé aux secours d’urgence et où le signal a été envoyé au drone, il s’est passé environ 15 à 30 secondes. Et au total, en comptant l’arrivée de l’engin volant au domicile de la victime, il a fallu trois minutes et demie. Une livraison très rapide qui a contribué, en plus de l’intervention du médecin, a sauvé l’homme de 71 ans.

Les drones, bientôt de nouveaux outils médicaux en Europe ?

Le défibrillateur a été descendu du drone par des treuils. Ainsi, il n’a même pas eu besoin de se poser sur le sol. Pour le médecin témoin, qui est intervenu, « c’est un très bon outil, surtout quand il s’agit de patients loin de l’hôpital le plus proche ». Et en Suède, son utilisation fait partie d’un projet, mené par la société Everdone dans la région de Göteborg en partenariat avec différents organismes, dont le service suédois d’urgence et le Centre des sciences de la réanimation de l’Institut Karolinska de Stockholm. A ce jour, le réseau déployé de drones peut atteindre 200 000 Suédois, et il est prévu qu’il soit étendu à d’autres pays d’Europe au cours de l’année 2022.
En outre, ces engins volants pourraient servir à livrer d’autres équipements médicaux, tels que des kits de traumatologie, ou se rendre dans des endroits difficiles d’accès. Mais pour commencer, la société Everdrone a choisi d’essayer avec un défibrillateur car on sait que plus vite ce dernier est utilisé, plus les chances de survie d’une victime augmentent. Et cet incident survenu en décembre 2021 en Suède en est la preuve.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés