webleads-tracker

Cet été, dans l’Oise, une jeune fille de 16 ans a eu un comportement exemplaire, qui a permis de sauver son petit frère âgé de 15 mois. En effet, lors d’une réunion de famille début août, le garçonnet a été retrouvé inanimé dans la piscine. Sapeur-pompier volontaire auprès du SDIS 60, sa sœur a immédiatement contacté les secours puis, a pris la situation en main en attendant leur arrivée. Malgré le stress et la peur, elle a parfaitement réagi en gardant son sang-froid et a pu réanimer son frère. Une attitude courageuse que la cheffe de communication du SDIS de l’Oise a tenu à dévoiler publiquement car « ce n’est pas tous les jours d’une adolescente prodigue les premiers secours à son petit frère et le réanime ».

Les bons gestes adoptés rapidement par la jeune fille

En tant que pompier volontaire, l’ado a été formée aux premiers secours, mais jusqu’à cette journée d’août 2022, elle n’avait jamais été confrontée à une telle situation. Et force est de constater qu’elle était bien préparée puisqu’elle a tout de suite eu les bons réflexes quand son frère a été retrouvé dans la piscine, le cœur ne battant plus. Après avoir appelé les secours, elle a expliqué à son père comment réaliser un massage cardiaque car, sur le moment, elle n’arrivait pas à le faire sur son petit frère. Mais voyant que son père ne réagissait pas, elle a commencé le massage. Ses efforts n’ont pas été vains puisque l’enfant a ouvert les yeux au bout de 30-40 secondes.

Un comportement mis en avant par le SDIS de l’Oise

Les jeunes sapeurs-pompiers volontaires reçoivent tous une formation aux premiers secours dès le début de leur cursus. Ils apprennent notamment à faire un massage cardiaque, du bouche-à-bouche et à utiliser un défibrillateur. Des gestes que l’adolescente dans l’Oise avait appris et connaissait, ce qui lui a permis de sauver la vie de son petit frère. Il semblait donc important à la cheffe de communication du SDIS 60 d’évoquer dans les médias (France 3) et sur les réseaux sociaux cette « très belle histoire qui finit bien » pour montrer que ce genre de situation « n’arrive pas qu’aux autres ». Le témoignage de la jeune fille est aussi un moyen de faire de la prévention car « les jeunes sapeurs-pompiers sont des ambassadeurs des gestes qui sauvent, de cette connaissance que tout à chacun peut acquérir ».

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés