webleads-tracker

Parmi les promesses d’Emmanuel Macron, il y en avait une concernant les gestes qui sauvent. En effet, il avait indiqué vouloir former 80% des citoyens aux gestes des premiers secours avant la fin de son quinquennat. Et ces dernières semaines, il semblerait que plusieurs mesures aient été prises dans ce sens. Tout d’abord, l’annonce du porte-parole du gouvernement le 24 septembre 2018 précisant la mise en place d’un plan de formation pour les élèves de 3ème. Et ensuite, la circulaire du 2 octobre 2018 qui évoque la formation des agents publics aux premiers secours. Mais il faut également signaler que de nombreux employeurs publics n’ont pas attendu ce texte pour former leurs agents.

Un objectif ambitieux à atteindre d’ici 2021 mais réalisable !

Cette circulaire relative à la généralisation auprès de l’ensemble des agents publics des formations aux gestes de premiers secours traduit donc l’engagement du Gouvernement. Elle prévoit qu’avant le 31 décembre 2021, 80% d’entre eux seront formés. Elle rappelle aussi que la fonction publique « se doit d’être exemplaire dans la diffusion d’une culture commune en matière de sécurité civile ».
De même, elle invite les employeurs et services à se mobiliser en mettant en œuvre des plans de sensibilisation et de formation pour que la maîtrise des gestes des premiers secours soit généralisée au sein de leurs personnels. Pour cela, elle précise les formations qui peuvent être suivies (PSC1 notamment) et prévoit un suivi et une évaluation du dispositif. Des mesures faciles à mettre en place en somme, par tout employeur public, et qui permettront d’atteindre l’objectif fixé par cette circulaire.

Des formations qui existent déjà mais que l’on devrait généraliser

Certains employeurs ont déjà pris l’initiative de former leurs agents aux gestes des premiers secours depuis quelques années. Il suffit de regarder dans la presse régionale, régulièrement des articles sont publiés sur la formation d’agents. D’ici les prochaines années, il devrait donc y avoir encore plus de personnels formés, dans toutes les régions de France. Mais il serait bien que cette circulaire soit aussi étendue aux employeurs privés, d’autant qu’une formation ne dure pas longtemps – quelques heures – et que de nombreuses sessions sont aujourd’hui organisées, aussi bien dans les petites communes que dans les grandes agglomérations.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés