webleads-tracker

Pour sensibiliser le grand public aux gestes qui sauvent, l’amicale des sapeurs-pompiers de Briey, près de Metz en Meurthe-et-Moselle, a organisé une marche avec des ateliers. Au programme de cette manifestation, qui s’est déroulée le dimanche 22 mai 2022, 8km de randonnée et 4 ateliers pour découvrir les gestes de premiers de secours de base. Et après 2 éditions annulées en 2020 et 2021 à cause de la pandémie de Covid-19, cette marche était très attendue. D’ailleurs, les 150 places disponibles ont été réservées. Une bonne nouvelle pour l’amicale des pompiers qui ne savait pas si le public allait répondre présent cette année.

Un parcours de 8km rythmé par des ateliers

Ce rendez-vous, à la fois sportif et citoyen, affichait donc complet le 22 mai dernier. Limité à 150 personnes, il avait pour point de départ le plan d’eau de la Sangsue et pour lieu d’arrivée, le sommet du belvédère. Répartis par groupe de 10, les marcheurs ont parcouru 8km, en s’arrêtant à 4 reprises pour participer à des ateliers d’initiation au secourisme qui étaient animés par les sapeurs-pompiers. Ainsi, ils ont appris à donner l’alerte, à traiter une hémorragie, à réagir face à une personne inconsciente et à réaliser un massage cardiaque. Comme l’expliquait le lieutenant Petrement au journal Le Républicain Lorrain, cette manifestation reprend « le principe d’une marche gourmande, mais le menu consiste à apprendre des gestes qui peuvent permettre de sauver des vies ».

Une manifestation citoyenne pour sensibiliser aux premiers secours

Cette marche était organisée par l’amicale des sapeurs-pompiers de Briey grâce au soutien de plusieurs sponsors, dont le Rotary Club de Briey. Pendant 8 km, les participants ont assisté à des ateliers de secourisme. Pour l’un des pompiers, l’adjudant-chef Gegoux, l’objectif n’était pas de les former mais de leur « apporter à chacun d’entre eux les éléments de base pour réagir du mieux possible face à une situation d’urgence ». Cela permettait aussi de donner à chaque participant les clés pour qu’il devienne « acteur de sa propre sécurité ». Et c’est réussi puisque les 150 marcheurs ont participé à chaque atelier, et ont montré leur motivation et leur volonté d’apprendre ces gestes.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés