webleads-tracker

A la fin du mois de mai, Mélanie et Maud prenaient leurs marques en Alaska où elles sillonnaient les routes à bord d’un van VW de 99 (baptisé depuis Azimut). Aujourd’hui, elles sont arrivées au Canada, dans le territoire du Yukon plus précisément, où l’ambiance minière les plonge à l’époque de la ruée vers l’or. Un joli voyage dans le temps qui s’inscrit dans la suite de leurs aventures et de leur projet de rencontrer des pompiers et d’enseigner les gestes des premiers secours aux enfants. Et depuis leur arrivée en Amérique du Nord, on peut dire qu’elles ont été sous le charme des paysages et fascinées par la pureté et la diversité de l’environnement. Un de leurs coups de cœur ? Le parc de Denali qu’elles ont parcouru de long en large – bon, sur une petite partie car il s’étend sur plus de 24 000 km2 et s’avère aussi immense que 4 départements français ! – à pied et en courant, afin de s’immerger pleinement dans sa splendeur. Quelques jours de pur bonheur car elles ont pu s’adonner à l’une de leurs passions, le sport, et rencontrer des animaux sauvages dont des originaux (qui ressemblent un peu aux cerfs au niveau de la stature), des marmottes et des castors. De même, lors de leurs balades, elles ont pu discuter avec des guides du parc – qui est aussi une réserve – dont l’une des missions est de sensibiliser les visiteurs aux bonnes pratiques d’approche des animaux. En effet, ces derniers sont inoffensifs quand ils ne sentent pas attaqués. Dès lors, il est important de respecter leur habitat naturel et de ne pas les effrayer.

La suite de leur étape en Alaska où Mélanie a fêté ses 25 ans !

Après avoir passé quelques jours dans le parc national de Denali, nos deux Valis’Help sont parties vers le nord pour rencontrer le mythique bus numéro 142, que l’on appelle aussi le « magic bus ». Il s’agit du véhicule cité dans le best-seller Into the Wild, publié en 1996 et adapté au cinéma par Sean Penn en 2007. Le bus du film est aujourd’hui accessible au public et se trouve à proximité d’une brasserie locale. Brasserie où les filles ont fêté l’anniversaire de Mélanie qui soufflait ses 25 bougies, avec au programme un karaoké de musique française ! On peut dire qu’elle a vraiment de la chance d’avoir célébré son anniversaire dans un endroit aussi splendide que l’Alaska et dans ce lieu mythique, même s’il est associé à une histoire assez triste.
Puis, après ce moment de convivialité, elles sont parties en direction de Fairbanks, la deuxième ville la plus importante d’Alaska. Sur place, elles ont rencontré les pompiers … qu’elles avaient d’ailleurs pris en stop une semaine plus tôt ! Ces derniers étudient à l’université des pompiers, « University Fire Department » qui est aussi une caserne. Leur nombre d’années d’études détermine leur grade. Et la plupart de ces apprentis pompiers viennent de loin et mettent tous en avant leur passion et leur amour pour cette profession. Pour Mélanie et Maud, cette visite se traduit par la remise d’un patch, qui vient donc compléter leur belle collection ! A Fairbanks, elles ont également fait la connaissance d’Alex, un Russe expatrié en Alaska et qui leur a fait découvrir les lieux ainsi que sa famille. Pour les filles, ce fût l’occasion de recharger les batteries, de cuisiner, de contempler la ville en kayak et de profiter des soleils de minuit en étant entourées de générosité.

Le Canada, un nouveau territoire à explorer !

Suite à ce séjour à Fairbanks, nos deux aventurières sont remontées dans leur van pour se rendre au Canada, dans le Yukon. Et le passage de la frontière a été un moment fort puisqu’elles y ont rencontré leur premier ours ! Un face-à-face assez impressionnant, juste devant leur van. D’autant que le grizzli se baladait tranquillement. Elles ont sans aucun doute été plus surprises que lui !
Après cette rencontre inopinée, elles ont rejoint Dawson City, l’ancienne capitale du Yukon. C’est également la ville où la ruée vers l’or du Klondike a débuté en 1896. A l’époque, ce simple camp de pêcheurs d’été est devenu une ville accueillant 40 000 habitants !!! En 2019, la population s’élève à 1300 personnes environ. Ici, elles ont pu visiter le musée des pompiers qui est associé à la caserne de la ville. Elles ont admiré le premier engin de lutte contre les incendies qui fonctionnait avec un poêle à bois à l’arrière et qui était tracté par 2 chevaux à l’avant. Récemment rénové, il a beaucoup plu à Mélanie et Maud. Elles étaient aussi émues car cette machine transmet la difficulté pour les pompiers d’autrefois à éteindre le feu, alors que les pompes et les fleuves étaient gelés. Dans cette caserne, le fonctionnement est similaire à celui de celle en Alaska, à savoir que le chef est un professionnel et les autres sont des volontaires.
Après Dawson City, elles ont fait un tour dans le parc Tombstone puis ont repris la route vers Whitehorse. Nous en saurons plus dans le prochain article et surtout, les filles nous expliqueront pourquoi elles ont choisi « Azimut » comme nom pour leur van !

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés