webleads-tracker

Et si les premiers secours pouvaient aider des jeunes en difficulté à retrouver leur place dans la société ? C’est, en tout cas, le souhait de la Protection Civile dans les Yvelines. Et pour cela, elle a mis en place un partenariat avec l’Etablissement de Placement Educatif et d’Insertion (EPEI) du nord du département. Ce dernier se traduit par des formations au PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1). Pour les participants, c’est l’occasion de se former au secourisme et de pouvoir ajouter cette compétence sur leur CV, mais aussi de sortir de leur quotidien difficile et d’aller vers les autres.

Une formation organisée en amont de maraudes avec le SAMU Social

La dernière formation aux premiers secours de la Protection Civile à destination des jeunes date du 5 décembre 2019. Ce jour-là, ils étaient 5 de l’Unité Educative d’Hébergement Collectif (UEHC) d’Aubergenville à participer. Durant toute une journée, ils ont été sensibilisés à l’importance de la prévention et ont pu apprendre les gestes qui sauvent, tels que le massage cardiaque et l’utilisation d’un défibrillateur. Tous ont obtenu leur PSC1 et sont désormais capables de porter secours. L’objectif de cette journée était aussi de faire connaître le travail de la Protection Civile. De même, ils ont été invités à passer à l’étape suivante, à savoir participer aux maraudes organisées par le SAMU Social. Un moyen supplémentaire pour eux de porter secours, et de s’ouvrir aux autres.

Les former pour faciliter leur insertion sociale

Avec ce partenariat entre l’EPEI et la Protection Civile des Yvelines, des jeunes en difficulté peuvent bénéficier d’actions d’éducation à la citoyenneté. Et comme l’explique le président de la Protection Civile du 78, Arnaud Sepval, « ce qu’ils ont fait ces jeunes, ça ne nous regarde pas. Nous sommes là pour qu’une fois hors du foyer, ils aient découvert de nouvelles choses. C’est de la prévention anti délinquance ». Et effectivement, cela leur permet de sortir de leur quotidien difficile. Lors de cette dernière formation, Arnaud Sepval raconte qu’au départ ils étaient renfermés sur eux-mêmes, mais ils ont fini par s’y intéresser car « nous les avons écoutés et ils ont été écoutés ». Pendant cette journée, stagiaires et formateurs ont pu échanger et mieux se comprendre. Et cette collaboration s’inscrit dans la mission de l’EPEI du Nord Yvelines qui est d’accompagner chaque jeune afin qu’il puisse élaborer un projet professionnel. Le but est aussi qu’ils aient confiance en eux, qu’ils acquièrent des compétences afin qu’à terme, leur insertion sociale soit facilitée.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés