webleads-tracker

Un nouveau drone Parrot conçu pour les équipes de secours

Le 30 juin 2020, Parrot, entreprise française spécialisée notamment dans la fabrication d’objets connectés, a présenté son dernier produit : un drone professionnel. Baptisé ANAFI USA, il sera disponible à partir du 1er septembre 2020. Il est le fruit de 18 mois de recherche et a été conçu pour répondre aux exigences et besoins des équipes de secours et de sécurité. Doté des mêmes prestations que le drone Short-Range Reconnaissance, qui a été créé pour l’armée américaine, il offre endurance, précision et gestion sécurisée des données. Facile à déployer, il ne nécessite pas de formation et sa prise en main se fait assez simplement. Pour le piloter, il faut utiliser une application sur smartphone ou tablette, qui permet de profiter de ses nombreuses fonctionnalités.

ANAFI USA, un appareil haut-de-gamme, sûr et très bien équipé

Comme l’a expliqué Henri Seydoux, le PDG de Parrot, lors de la présentation de l’ANAFI USA, ce dernier est dédié aux équipes de secours, aux « first responders ». Il peut donc être utilisé aussi bien par les pompiers que par la police, les secouristes et les garde-côtes par exemple. Doté d’un zoom x32, de deux caméras de 21 mégapixels et de capteurs optroniques, il permet à ses utilisateurs de voir une scène « de manière très détaillée à une distance maximale de 5 kilomètres ». Robuste, il résiste à des conditions climatiques sévères, pluie et poussière par exemple, et peut voler dans des environnements difficiles. Opérationnel en moins de 55 secondes, l’ANAFI USA est capable de fonctionner sans GPS. De même, sa caméra thermique est adaptée à des missions de prévention des incendies car elle détecte des points chauds et peut identifier des foyers d’incendie.

Les drones, des outils pratiques pour les services de secours

Avec ce nouvel appareil signé Parrot, les professionnels de la sécurité et des secours vont bénéficier d’un équipement de qualité, qui pourra les accompagner lors de leurs missions. Et ce n’est pas nouveau puisque cela fait déjà quelques années que les drones servent à réaliser des opérations de secours. Par exemple, à Biscarosse, un aéronef sans pilote survole la plage pendant l’été pour faciliter les interventions des maîtres-nageurs-sauveteurs. A Los Angeles, les pompiers et policiers s’en servent également pour diverses opérations et en particulier, dans des lieux exigus, difficiles d’accès où ils ne peuvent pas aller. Grâce à ces appareils, il est possible d’obtenir rapidement des informations précises qui sont utiles à la préparation des interventions. Seul bémol, le prix de vente assez élevé – l’ANAFI USA coûte tout de même 7000€ – qui ne permet pas à toutes les équipes de secours d’en avoir un.

Laisser un commentaire

Nous contacter

Envoyez nous un message et nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Regénérer captcha captcha txt

Tapez ici les termes recherchés